Aller au contenu Aller à la navigation Aller à la recherche Aller au pied de page Accessibilité

Les temps forts de la Maison du Passementier

L’équipe du musée vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

Revivez en images, les temps forts qui ont marqué l’année 2021 : des visites, de la photo, de la musique et bien d’autres encore :

Dès janvier, le musée a eu le plaisir d’accueillir en résidence l’artiste stéphanoise Myette Fauchère. La restitution de son travail a eu lieu en mai.

En février, les jeunes de l’accueil périscolaire Léo Lagrange ont reçu la photographie réalisée lors d’un atelier avec l’artiste Claude Benoît à la Guillaume en décembre 2020. Cette photographie fait désormais partie de l’artothèque de la fédération Léo Lagrange.

En avril, le musée est toujours fermé au public mais ça s’active dans les coulisses : les étudiants de l’ESADSE viennent réaliser des captations sonores et visuelles des métiers à tisser.

En juin, un autre enregistrement, un peu différent celui-ci, avec l’association Musinfo et leur Sampo, un dispositif électronique tout à fait fascinant. Des artistes venus du Japon (Miho Hakamada, saxophoniste) et du Portugal (Tiago Coimbra, hauboïste) viennent jouer entre les métiers à tisser !

Pour découvrir le résultat c’est par ici : https://www.youtube.com/watch?v=MS72g1ngydU.

En juillet et en septembre, le musée collabore avec la Maison des Grenadières de Cervières, pour des ateliers créatifs.

Pour les Journées Européennes du Patrimoine en septembre, l’exposition « 3X8 Humans » du Collectif Parallax est lancée.


Un grand merci à tous d’avoir suivi les aventures du musée cette année.
On vous donne RDV le mardi 4 janvier pour de nouvelles expositions, de nouvelles rencontres et de beaux moments de partage ! A très vite !