Aller au contenu Aller à la navigation Aller à la recherche Aller au pied de page Accessibilité

Steel : Pont de l’Âne-Monthieu

Sur un ensemble de 66 hectares, situé stratégiquement en entrée de ville, le projet de requalification de la zone Pont de l’Ane Monthieu s’intègre dans une réflexion qui vise à organiser l’activité commerciale à l’échelle de l’agglomération. Imaginé à partir des derniers modes de consommation, le projet proposera de nouveaux usages, une nouvelle approche en matière d’offre commerciale et de nouveaux emplois.

Pont de l’Âne - Monthieu, L’entrée en ville : juin 2018

Janvier 2019 : le point sur les travaux

Tous les terrassements sont terminés, les fondations des 4 ilots que composent le projet sont en cours, celles de l’îlot Nord le long de l’A72 sont finalisées. La charpente
métallique de cet îlot Nord est en construction depuis octobre, la structure
triangulaire de la charpente laisse apparaître les formes du bâtiment, qui accueillera la mantille, (voile de résille aluminium formant un habillage de la toiture). Posés.courant décembre, les premiers des 1500 panneaux seront assemblés tels des « legos » qui recouvriront le bâtiment. La pose se prolongera jusqu’au printemps 2019.
4 grandes grues à tour sont éclairées le soir aux couleurs de Saint-Étienne.
Chiffres clés :
> 100 ouvriers travaillent sur le chantier, 150 dès décembre, jusqu’à 300 ouvriers en 2019
> 70 000 m2 Gla (surface commerciale utile) ; 52 500 m2 de surface de vente
> 62 commerces et restaurants
> Terrain : 15,8 hectares sur les communes de Saint-Jean-Bonnefonds et Saint-Étienne
> 37 000 m2 d’espaces verts aménagés
> Une toiture résille de 840 tonnes en aluminium recyclé couvant 30 000 m2 (soit quatre fois la superficie du stade Geoffroy Guichard)

La deuxième phase de travaux d’espaces publics

Elle a débuté en mars 2018 avec la requalification du tronçon déclassé de la RN488 en boulevard urbain d’entrée de ville. Les travaux se poursuivent avec la réalisation de la partie sud de la rue.
Ces travaux nécessitent :
une adaptation de la circulation avec la mise en 2x1 voie du tronçon déclassé de la RN488 et une déviation des poids-lourds dans le sens Saint-Étienne / Saint-Chamond via les rues Émile Zola et Marc Charras.
La suppression de l’arrêt de bus « Monthieu Montat » dans le sens Saint-Étienne / Saint-Chamond pendant la durée des travaux et reporté à l’arrêt « Rond-Point Pinay ».
Le prolongement de la rue Ferrer se poursuit afin de connecter cette rue au magasin IKEA et à la rue Eugène Weiss. Cette voie sera ouverte à la circulation courant janvier 2019.
La requalification du tronçon ouest de la rue Emile Zola débutera lors du premier trimestre 2019. Ces travaux nécessiteront une fermeture de la rue Jean Huss à deux reprises. Une déviation sera alors mise en place.
L’aménagement d’un vaste espace public végétal en entrée de ville (« esplanade nord ») est également en cours.

Cette deuxième phase de travaux prendra fin au quatrième trimestre 2019. Les accès aux commerces du secteur seront maintenus pendant la durée des travaux. Les éventuelles adaptations du planning et du chantier donneront lieu à la diffusion de lettres « info travaux » auprès des habitants, des commerces et des entreprises.

Présentation de l’opération

STEEL-150414 from Corp&co on Vimeo.

En concertation avec les collectivités locales, l’EPA de Saint-Étienne a engagé le 30 juin 2014, une consultation de promoteurs / architectes en vue de la cession
d’un terrain d’environ 16 hectares sur les communes de Saint-Étienne et Saint-Jean-Bonnefonds pour développer ce nouveau projet commercial.
Ce futur programme, situé à proximité du centre-ville de Saint-Étienne et du centre bourg de Saint-Jean-Bonnefonds, permettra de lutter contre l’évasion commerciale vers la périphérie – et notamment en direction de Givors / Lyon, en proposant aux habitants, des commerces (liés à l’équipement de la maison et de la personne) et nouveaux services, facteurs d’attractivité pour l’agglomération.
Le cahier des charges de l’opération précise que les commerces de cette zone ne doivent pas être concurenciels du centre bourg de Saint-Jean-Bonnefonds.
Après mise en concurrence de groupements de promoteur architectes spécialisés, c’est le projet « STEEL » d’APSYS qui a été retenu, pour sa très bonne lecture
des enjeux paysagers et urbains, la mise en valeur du design dans la conception architecturale du projet et une programmation commerciale et de loisirs ambitieuse et innovante qui renforcera l’attractivité des communes concernés.
Pour réussir la transformation de l’entrée de ville, l’aménageur du site, s’appuie sur trois leviers d’action :
> rationaliser les emprises commerciales
> améliorer la desserte tous modes
> créer un véritable quartier

Calendrier de l’opération

2015

  • Désignation d’Apsys pour le nouveau pôle commercial

2016 – 2018

  • Travaux d’infrastructure et de requalification
  • Travaux du nouveau pôle commercial
  • Livraison prévue fin 2018
  • Ouverture au public du nouveau pôle commercial

Après 2020

  • Requalification de la RN88 en boulevard paysager d’entrée de ville Parc Relais (200 places minimum), passerelle et voie verte.