Aller au contenu Aller à la navigation Aller à la recherche Aller au pied de page Accessibilité

Lieu d’Accueil Enfants Parents (LAEP) - Les Petits Poucets

Ouvert depuis déjà 6 ans, le lieu d’accueil enfants/parents "Les petits Poucets" mérite d’être connu !

Ni une halte garderie, ni un lieu de soins, le LAEP est un espace ludique adapté à chaque âge, un lieu de rencontres et d’échanges entre parents et enfants, où les compétences et la place de chacun sont reconnues. Un lieu permettant une première expérimentation de la vie en groupe, favorisant la socialisation et préparant à la séparation.
En pratique :

  • Fréquentation libre, volontaire, anonyme, gratuite, sans inscription préalable, encadrée par deux accueillantes, à l’écoute des préoccupations et des suggestions des parents.
  • Ouvert aux enfants jusqu’à 6 ans et aux adultes qui les accompagnent (parents, grands-parents, assistant maternel...) mais également aux futurs parents !

Les LAEP peuvent rester ouverts pendant cette période de confinement. Le lieu ne peut accueillir plus de 10 personnes en même temps (enfants et adultes compris, en tenant compte des 2 accueillantes). Port du masque, distanciation sociale, respect des gestes barrières, lavage des mains réguliers impératifs !

Géré par l’association L’École des Parents et Éducateurs de la Loire (EPE42), le LAEP "Les petits Poucets" est intercommunal. Les accueillantes vous y attendent aux lieux et créneaux suivants (hors petites vacances scolaires) :

A Saint-Jean-Bonnefonds :

au Centre Médico-Social
29 boulevard Aristide Briand
04 77 92 67 48
les mardis
de 14h45 à 17h45

A Sorbiers :

au Pôle les Colibris - rue de la Côte
les vendredis
de 8h45 à 11h45

A La Talaudière :

au local de Loire Habitat, La Goutte
les jeudis
de 8h45 à 11h45

L’École des Parents et Éducateurs de la Loire pour plus d’infos !
04 77 92 67 48

Voici 2 exemples parmi toutes les raisons que peuvent avoir les parents de venir au LAEP :

1 / Une maman, accompagnée de son fils de 2 ans, a découvert le lieu alors qu’elle était enceinte de son deuxième enfant. Le LAEP devient alors pour eux un lieu de socialisation, de préparation de rentrée à l’école, mais aussi un temps de jeu privilégié, hors du cadre familial. La maman a continué à venir, puis le papa a pris le relais pour un temps de goûter partagé, après l’école.

2/ Une maman est venue avec son enfant de 2 ans, présentant des signes d’autisme, pour partager un temps de jeu avec lui mais également rencontrer d’autres parents, échanger avec les professionnelles présentes, être écoutée sans jugement, exprimer sa souffrance et ses doutes. Une petite soeur allait bientôt rejoindre la famille. Cette maman angoissée a pu être soutenue par le personnel professionnel dans l’attente du diagnostique médical pour l’enfant.