Aller au contenu Aller à la navigation Aller à la recherche Aller au pied de page Accessibilité

Budget 2020

2019 : BAISSE DES CHARGES ET EVOLUTION DES PRODUITS

La section de fonctionnement s’est soldée à hauteur de 1 369 596,99 €
La section d’investissement s’est soldée à hauteur de 627 898,88 €
SOIT UN EXCEDENT TOTAL DE 1 997 495,87 €

Tout comme les années précédentes, les indicateurs financiers prouvent que les efforts engagés depuis le début du mandat pour faire face aux baisses des dotations de l’Etat n’ont pas été vains. La commune a pratiquement doublé sa Capacité d’Autofinancement nette entre 2015 (331 k€) et 2019 (644 k€), ce qui a permis d’autofinancer une partie des investissements et donc de recourir avec prudence à l’emprunt. Fin 2019, conformément aux engagements, l’encours de la dette reste identique à celui de 2015, tout en assurant le meilleur service possible à l’ensemble de la population. Les mouvements financiers observés sur cet exercice 2019 sont assez révélateurs puisque 7% seulement des dépenses totales sont consacrées au remboursement de la dette, le reste étant directement et indirectement consacré au service public.

Budget Primitif 2020 : Pas d’augmentation des taux d’imposition

La crise sanitaire aura un impact très important sur l’économie nationale et territoriale. Les communes devront donc faire face à cette crise et contribuer au relèvement de l’économie, mais de quelle façon ? Début juin, face à l’inquiétude des élus locaux, le Gouvernement a mis en œuvre un premier plan de mesures d’urgence exceptionnelles, qui devrait être annoncé dans la prochaine loi de finances rectificative.
Pour ce budget primitif 2020, malgré de nouvelles charges et la baisse de nos produits, liées au contexte sanitaire, les taux d’imposition ne seront pas augmentés.
En section d’investissement, les enveloppes prévisionnelles seront maintenues, elles sont nécessaires à l’engagement des projets et surtout indispensables à la reprise de l’activité économique.
Le Budget Primitif 2020 s’élève à hauteur de 6 789 650 € en fonctionnement et 4 405 358 € en section d’investissement comprenant notamment le 1er remboursement sur la convention de veille foncière pour la réhabilitation du Centre Bourg, la fin des travaux des bâtiments de l’Espérance, la poursuite des travaux de mise en accessibilité des bâtiments communaux et les travaux de voirie sur la rue Jean Monnet.