Accueil > Culture > Maison du Passementier > Présentation de la maison du Passementier

Présentation de la maison du Passementier

La commune de Saint-Jean-Bonnefonds a souhaité rappeler et valoriser l’activité des passementiers, dont la présence à partir du XVIIème siècle et jusqu’au XXème siècle a fortement imprégné la vie de la commune.

La Maison du Passementier

Historique du projet

Le projet a vu le jour en 1997 : la reconstitution d’un atelier familial de passementerie avec ses métiers à tisser et l’outillage caractéristique du tissage du ruban, pendant les années 1910-1920.

L’équipement, inauguré le 27 novembre 2004, présente la vie domestique des artisans passementiers du début du XXème siècle.

En effet, la passementerie a été l’un des atouts de 1er ordre de l’agglomération stéphanoise.

Selon Brigitte Reynaud Carrier, professeur d’histoire à l’université Jean Monnet de Saint-Etienne et auteur d’un ouvrage de référence sur la passementerie : "la fabrication du ruban fut, au moins jusqu’à la première guerre mondiale, un des pilliers de l’économie stéphanoise.

Par la valeur de sa production comme le nombre d’emplois qu’elle induit, elle se place au même niveau que la mine ou la métallurgie et loin devant l’arme et le cycle.

Pour le monopole qu’elle détient en France et sa supériorité sur ses concurrents étrangers, Saint-Etienne peut avec juste raison s’enorgueillir du titre de capitale du ruban.

La ville et sa région économique produisent en effet à elles seules la quasi-totalité des rubans français et disposent d’une clientèle répartie sur les cinq continents."

Le tissage a fait partie des activités de la commune depuis 1865.

Saint-Jean-Bonnefonds était réputée pour ses métiers Jacquard et la qualité de ses artisans qui avaient su gagner et conserver la confiance des grandes maisons stéphanoises.

Située dans le quartier de la Baraillère, cette maison du XIXème siècle, est inscrite dans la continuité linéaire de la rue Victor Hugo, principal axe reliant Saint-Jean-Bonnefonds à Saint-Etienne. Elle a abrité un atelier de passementerie au début du XXème siècle jusqu’aux années 1930.

La Maison du Passementier en 1914

La visite

« Tout au long de la visite, le visiteur accompagnera Jean, chef de famille et d’atelier, travaillant à domicile avec sa femme (Léonie), leurs deux enfants et leur compagnon.

Il le suivra chez le fabricant pour rapporter le travail fini et récupérer son nouveau chargement (le ruban à tisser), en assistant à la transaction en directe grâce à une vidéo. Il partagera ensuite son quotidien : la passion du métier, du travail bien fait, mais aussi les craintes et les angoisses face à l’avenir de la profession...

Dans l’Atelier, alors que deux métiers Jacquard sont en action, le visiteur pourra s’immerger dans l’atmosphère de l’époque en assistant aux différentes étapes du chargement des métiers avec l’appui de toute la famille de Jean.

Après la théorie, la pratique : à l’étage supérieur, il pourra s’exercer à tisser quelques motifs grâce aux petits métiers manuels et observer de plus près la mécanique Jacquard.

Dans la dernière salle : la Chambre des Savoirs, la maison propose de tisser un lien entre le passé et le présent.

Il sera possible de toucher les objets pour découvrir une multitude d’informations. Ce lieu interactif, est conçu pour élargir la vision de la passementerie".

La Chambre des savoirs

Plongez dans l’ambiance de notre atelier-musée grâce à l’émission "Itinéraire bis" diffusée le 6 février 2014 sur RCF.


dernière mise à jour : 25 février 2014

Mairie de Saint-Jean-Bonnefonds
Boulevard Aristide Briand - bp 50014 - 42651 Saint-Jean-Bonnefonds cedex
Tél : 04 77 95 07 03 -Fax : 04 77 95 13 55
Siret : 214 202 376 00015 -Mail : contact - A propos du site