Accueil > Culture > Maison du Passementier > La soie dans tous ses états : créations textiles

La soie dans tous ses états : créations textiles

Mme Monique Faure présente, à la Maison du Passementier, ses créations textiles, inspirées de ses voyages.

Dans le cadre l’exposition « Jean-Claude Flachat : un collecteur de savoir au siècle des Lumières », Monique Faure expose ses œuvres textiles.

Cela fait trente ans qu’elle révèle la beauté des velours de soie grâce à ses cires et ses teintures. Dans son atelier à Planfoy, elle réalise des batiks sur de la soie brute ou des velours.

Le batik est une technique tinctoriale née au Vème siècle en Chine. La cire est utilisée pour protéger certaines parties du tissu de la coloration.

Mme Faure a transposé cette technique au velours jacquard. Elle est la seule en France à avoir élaboré ce savoir-faire. Ses clients sont les soyeux lyonnais et par leur intermédiaire, les créateurs de haute couture. Elle a entre autre travaillé pour Paco Rabanne, Valentino ou Ungaro. Elle travaille aussi à l’étranger, au Cambodge où elle est restée plusieurs semaines pour peindre sur une chaîne (ensemble des fils de chaîne destinés à la confection d’un tissu).

Cette technique, autrefois utilisée par les soyeux lyonnais puis tombée en désuétude car trop onéreuse, trouve de manière occasionnelle, une nouvelle jeunesse au Cambodge.

Foulards
Détail

A la Maison du Passementier, elle a exposé huit chemins de tables en soie brute qui déclinent le verbe aimer dans huit écritures et dialectes différents, des panneaux japonais toujours en soie brute, ainsi qu’une cinquantaine de foulards.

Chemins de table

Soucieuse de transmettre son savoir-faire, elle accueille régulièrement, dans son atelier de jeunes stylistes, entre autre certains élèves du Lycée Testud du Chambon-Feugerolles. Elle participe, également, très volontiers à des expositions et à des démonstrations afin de faire partager son goût pour les belles étoffes.

Vendredi 11 avril, Monique Faure a fait une démonstration de batik. Elle a réalisé quatre pièces de soie selon quatre techniques différentes. Tout l’après-midi, Mme Faure a répondu avec plaisir aux nombreuses questions. Certains, séduits par le travail de la cire et des couleurs, ont émis le souhait d’aller plus loin dans l’initiation au batik. Mme Faure propose, à la demande des stages dans son atelier.

Etape 1
Etape 2

Elle travail par superposition de couleurs. Elle commence toujours par la plus claire pour aller vers la plus foncée en protégeant certaines parties de cire pour réaliser des motifs.

Elle étale la cire, composée de paraffine et de cire d’abeille, à l’aide de différents ustensiles allant du pinceau de calligraphie à la brosse à vaisselle !

Elle obtient ainsi de nombreux effets. Il faut mélanger les courbes et les formes plus géométriques, les tramés, de manière à accentuer certaines formes. Parfois, elle fait craqueler la cire et empreigne les craquelures de teinture foncée, ce qui donnera un aspect nervuré au tissu.

Etape 3

La teinture terminée, la cire est ôtée à l’aide de journaux et d’un fer à repasser. Ensuite, l’ennoblisseur va fixer la couleur dans une étuve et lisser le velours pour plus de brillance.

Monique Faure rapportera, les étoffes terminées à la Maison du Passementier afin que les auditeurs de la démonstration puissent voir le résultat final.

Nous indiquerons sur notre site la date à laquelle ces créations seront visibles à la Maison du Passementier.

Etape 4

Chatoyance, richesse, brillance...

Explosion de couleurs, de moirés, de reflets... Les visiteurs ont été submergé par la beauté du travail. Devant ce succès, l’exposition joue les prolongations jusqu’au 18 avril.

Les écharpes et les foulards de Monique Faure sont à la vente à la boutique de la Maison du Passementier.


dernière mise à jour : 12 juillet 2008

Mairie de Saint-Jean-Bonnefonds
Boulevard Aristide Briand - bp 50014 - 42651 Saint-Jean-Bonnefonds cedex
Tél : 04 77 95 07 03 -Fax : 04 77 95 13 55
Siret : 214 202 376 00015 -Mail : contact - A propos du site