Aller au contenu Aller à la navigation Aller à la recherche Aller au pied de page Accessibilité

Conférence : Les nouveaux produits de la passementerie

Intervention de :

  • Monsieur Thierry Neyret, directeur des établissements Neyrets Frères.

Neyret : un exemple d’adaptation réussie

Créée en 1823, l’entreprise a su conserver des savoir-faire anciens, tel que les images tissées qui ont fait la renommée de l’entreprise.

Cependant, ces savoir-faire ont beaucoup évolués. Il a fallu se remettre perpétuellement en question car l’industrie textile a toujours été un secteur difficile. Il a fallu parfois prendre des décisions radicales afin de rester concurrentiel.

échantillons Neyret

Le mode de fonctionnement traditionnel, fabriques et recettes, a trouvé ses limites dans la seconde moitié du XXème siècle, car il a fallu investir dans des outils de travail plus performants, ce qui n’était pas à la portée de tous les passementiers.

Le système d’usine s’est alors généralisé. Chacun, à un moment donné, s’est spécialisé dans un secteur précis, ce qu’on appelle une niche.

Neyret se situe sur trois marchés : le ruban, l’étiquette, les décorations et médailles.
Ces activités ne sont malheureusement pas suffisantes pour assurer la survie de l’entreprise. Il est plus rentable de vendre un service. C’est ce que fait la société NL7 International qui est une filiale. NL7 vend le traitement logistique de l’étiquetage : code barre, prix, taille, article, anti-vol... bref le packaging textile.