Budget 2015

Conformément aux débats d’orientations budgétaires (Conseil Municipal de février) le Budget Primitif 2015 a été voté le 27 mars dernier.

Ce budget s’inscrit dans un contexte économique difficile avec notamment les dispositions de la loi de finances 2015 réduisant sans précédent les dotations de l’Etat aux collectivités locales. La Dotation Globale de Fonctionnement (DGF), principal concours de l’Etat, est en baisse de 3,67 milliards par rapport à 2014 (soit 8,9%).
Les effets cumulés, de la réduction de la DGF et de l’accroissement des dépenses obligatoires liées à la réforme des rythmes scolaires et à la hausse des cotisations CNRACL, mettent à mal les finances des collectivités locales. Pour notre commune, nous enregistrons cette année, une diminution de 115 000€ de notre DGF, qui impacte directement nos recettes de fonctionnement (pour mémoire, le cumul des baisses et du gel depuis 2011 représente environ - 300 000€). Cette baisse se poursuivra de la même manière en 2016 et 2017. La réforme des rythmes scolaires représente 120 000€ de charges supplémentaires.

Malgré ces contraintes financières importantes, le budget 2015 respecte les objectifs suivants :

• Préserver et revaloriser les services à la population en recherchant un maximum d’économies : renégociation à la baisse de certains contrats de prestations extérieures sans impact sur la qualité du service (rythmes scolaires, crèches), valorisation des travaux en régie directe, mise en place des dispositifs d’économie d’énergie (isolation des bâtiments par exemple).
• Maîtriser les investissements nouveaux, essentiellement axés sur l’entretien des bâtiments, voiries et espaces verts.
• Avoir une gestion financière rigoureuse avec un suivi régulier des dépenses mais aussi des recettes et notamment de nos créances (cantines, eau,...) affichant des montants à recouvrer, sur exercices antérieurs, très importants en début de mandat. Pour information, plus de 60% de ces créances ont été apurées à ce jour.
• Ne pas recourir systématiquement à l’emprunt mais favoriser l’autofinancement de certains services par une légère évolution des tarifs (eau, cette année), nous permettant également d’amorcer un désendettement de ce service très impacté par les emprunts des années antérieures.
• Ne pas augmenter les taux d’imposition communaux (à noter que la revalorisation des bases de valeurs locatives est initiée par l’Administration Fiscale et indépendante de notre volonté).


dernière mise à jour : 22 mai 2015

Mairie de Saint-Jean-Bonnefonds
Boulevard Aristide Briand - bp 50014 - 42651 Saint-Jean-Bonnefonds cedex
Tél : 04 77 95 07 03 -Fax : 04 77 95 13 55
Siret : 214 202 376 00015 -Mail : contact - A propos du site